Actualités de la filière lait
Document de plaidoyer du lait local Imprimer Email
Retrouvez les document de plaidoyer sur le lait local en Français ,fulfulde et dioula.
Lire la suite ...
 
Discours du gouverneur pour le lancement du projet lait équitable avec la marque des producteurs Imprimer Email

 

Fairefaso associé aux 72 heures du lait local à Ouahigouya

 

30 mai 2016

 

 

Lire la suite ...
 
Producteurs de lait au Burkina Faso Imprimer Email

 

En attendant les politiques, on déguste !

 

Me voici à la cérémonie de la Journée mondiale du lait et au lancement des 72h du lait local, une deuxième édition dont le but est de promouvoir la consommation « made in Burkina ». Le ministre de l’Agriculture n’est pas venu. Mais j’ai pu parler avec Donatien Sawadogo, son chef de cabinet – ce qui n’est pas si mal puisqu’il était à l’écoute.

 

Lire la suite ...
 
Carnet Producteurs de lait belges et burkinabè Imprimer Email

 

Tous dans le même bateau

Aujourd’hui, tout  a commencé au ministère des Ressources animales. Au menu : un atelier d’échanges entre producteurs de lait du Nord et du Sud, et une série de partenaires comme l’Interprofessionnelle ou le Réseau des organisations paysannes de l’Afrique de l’Ouest. Aucun représentant politique présent.


Lire la suite ...
 
Carnet de voyage au Burkina Faso Fairefaso Imprimer Email

Le lait équitable burkinabè, est né !

La journée s’est super bien passée. On a pris la route vers le nord-est à 180 kilomètres de Ouagadougou, direction Ouahigouya. Nous étions attendus pour le lancement du projet “Fairefaso - le lait équitable” à la laiterie Kossam Yadega. Sous les tonnelles pour se protéger d’un agréable soleil (43°C, tout de même !), des productrices et producteurs de lait s’étaient aussi déplacés pour ce grand jour. 160 producteurs livrent à la laiterie; aujourd’hui, ils étaient presque tous là !

 

Lire la suite ...
 
13) La filière lait au service de l'intégration sociale Imprimer Email

Le solaire au service de la filière lait

Le mardi 9 août 2011, je me suis rendu à Mu, à quelques km de Oury, pas très loin de Boromo, avec la présidente de l'Union des Mini Laiteries du Burkina et un technicien de l'élevage. Il s'agissait de rejoindre la communauté peule de ce village qui s'est préparée (alphabétisation en fulfulde, construction d'une maison), depuis plusieurs année, pour la mise en place d'une mini laiterie.

Lire la suite ...
 
12) Quand les femmes peules se mettent à faucher et à stocker du fourrage... Imprimer Email

« Je ne savais pas que je verrais, avant de mourir, des peuls stocker du fourrage pour leurs animaux ! »

Aujourd'hui, l'Union Nationale des Mini-laiterie et des producteurs de lait local regroupe 26 mini-laiterie. Toutes sont confrontées à une difficulté majeure : à la saison sèche, surtout à partir du mois de février, les éleveurs n'ont souvent plus de lait à commercialiser. Le peu de lait disponible est consommé par la famille. Que faire pour augmenter la production de lait, et faire en sorte que du lait soit disponible pour les laiteries douze mois sur douze ?

Lire la suite ...
 
11) Formation fromagère Imprimer Email

Le Burkina deviendra-t-il un pays de fromages ?

C'est la question que l'on pouvait se poser le samedi 7 août 2010, à la fin d'une brève, mais passionnante, formation sur la fabrication du fromage. Cette formation a pu avoir lieu grâce à l'accueil et à l'appui de la laiterie « Immaculata Concepta »de Tampouy, à Ouagadougou.

Lire la suite ...
 
10) Chances et menaces du nouveau programme laitier du Burkina Faso Imprimer Email

Les petits producteurs de lait et tous ceux qui vivent de sa transformation sont très inquiets

Les 30 et 31 août 2010, les membres du bureau de l'Union Nationale des Mini Laiteries et des producteurs de lait local, quelques membres de la Table Filière Lait, et des représentants de la société civile se sont réunis à Ouagadougou pour examiner ensemble le Programme de Développement de la Filière Lait Local au Burkina Faso.

Lire la suite ...
 
9) Nos veaux attendent leur bouillie de soja ! Imprimer Email
La soja, c’est bon pour le veau,
c’est bon pour sa mère, c’est bon pour nos laiteries !


Dès le mois de Février, jusqu’au mois de Mai, les laiteries de l’Union Nationale des Mini Laiteries ont du mal à s’approvisionner en lait. Suite à la formation donnée par M. Georges Cothenet, docteur vétérinaire, nous avons publié deux abc Burkina (n° 375 et n° 376) qui donnent des pistes pour améliorer l’alimentation des vaches laitières. Mais, tenant compte qu’au Burkina, la vache est traite «après le veau», c'est-à-dire quand le veau a eu sa part en tétant sa mère, il nous a indiqué une recette qui permet au veau de se passer en tout ou en partie du lait de sa mère. Et donc d’avoir plus de lait pour la laiterie !

Lire la suite ...
 
8) L’alimentation des vaches laitières (II) Imprimer Email

Le soja cru et concassé (pilé) au secours des éleveurs et de leurs vaches !

L’abc Burkina précédent, le n° 375, avait pour titre : « Une vache laitière se nourrit d’abord d’herbes fraîches ou de foin. » Ceci étant dit, pour être en bonne santé et pour produire davantage de lait, une vache laitière a souvent besoin de compléments alimentaires. Jusqu’à aujourd’hui, on a fait croire aux éleveurs burkinabè qu’ils devaient chercher le salut de leurs vaches dans le tourteau de coton et nulle part ailleurs. Et cela, pour le bonheur de la filière coton ! Mais trop souvent, pour le malheur des éleveurs et de leurs vaches.

Lire la suite ...
 
7) L’alimentation des vaches laitières (I) Imprimer Email
Une vache se nourrit d’abord d’herbes fraîches ou, à défaut, de foin.


Le lundi 3 mai 2010, 50 éleveurs et transformatrices venus de 24 laiteries membres de L’Union Nationale des Mini laiteries et des producteurs de lait local se sont retrouvés autour de M. Georges Cothenet, Docteur Vétérinaire, pour une journée de formation sur l’alimentation des vaches laitières.

Lire la suite ...
 
6) Goudali : le bon choix ! Imprimer Email
En choisissant le zébu Goudali, l'Union Nationale des Mini Laiteries ne s'est pas trompée !


Il y a maintenant un peu plus de deux ans, nous avons fait une enquête auprès des éleveurs qui fournissaient le lait aux mini laiteries adhérent à l'Union Nationale. L'objectif étant de se tourner vers une race locale qui permettrait de développer la production laitière. Ces éleveurs, après différentes expériences, ont opté de façon quasiment unanime, pour le zébu Goudali. Pourtant, un tel choix n'était pas évident.

Lire la suite ...
 
5) Le niébé fourrager au service des éleveurs et de la paix sociale. Imprimer Email

Dewral - Teriya - Zoodo – Alliance ou amitié

Il y a quelques jours, j’étais dans un village au sud-ouest du Burkina. Là j’ai pu me réjouir en voyant les fruits et les bienfaits de l’amitié entre éleveurs et agriculteurs.

Mais hier soir, j’ai téléphoné à un de mes amis peuls au sud du pays pour avoir de ses nouvelles. Il me disait qu’ils étaient tristes et inquiets car ils avaient, encore une fois, perdu un de leurs bergers, mort assassiné. C’est pourquoi, aujourd’hui, je me dis que nous ne pouvons pas rester à rien faire, attendant seulement que les conflits entre agriculteurs et éleveurs se multiplient. Et que bientôt, nous ne soyons plus maîtres de la situation.

Lire la suite ...
 
4) Les mini laiteries du Burkina Faso renforcent leur organisation Imprimer Email

La première Assemblée Générale (AG) de l'Union nationale des mini laiteries et des producteurs de lait local s'est tenue à Ouagadougou le 28 août 2008. Les 22 mini laiteries membres étaient présentes. Cette assemblée a été l'occasion pour celles-ci de renforcer leur organisation et de mettre en route de nouvelles formations.

Lire la suite ...
 
3) Performances laitières des vaches de races locales (2) Imprimer Email

Les zébus azawaks et goudalis, en plus de leur adaptation au climat et au fourrage local,
ont des performances laitières tout à fait intéressantes.

J’ai déjà abordé ce thème il y a quelques mois (voir abc Burkina 270) . Les exposés de la célébration de la Journée mondiale du lait à Ouagadougou m’invitent à reprendre ce thème. En effet, une fois encore nous avons entendu répéter, sans nuance, que les vaches locales étaient peu performantes. Qu’en moyenne une vache locale donnait 110 litres de lait par lactation ; ou encore qu’au moment de la lactation elle donnait moins de 3 litres par jour. Il s’agit là de moyennes qui n’ont pas beaucoup de significations.

Lire la suite ...
 
2) Performances laitières des vaches de races locales Imprimer Email

Performances laitières des vaches de races locales

Depuis que nous avons assisté à la naissance de l’Union Nationale des Mini laiteries et des Producteurs de lait du Burkina Faso, nous nous intéressons davantage aux performances laitières des vaches de races locales. Nous avons également fait quelques recherches sur les possibilités qui s’offrent à un éleveur qui veut améliorer l’alimentation de ses animaux. Et nous avons été de surprise en surprise.

Lire la suite ...
 
1) Menace sur les laiteries artisanales du Burkina ! Imprimer Email

Merci à la Table Filière Lait du Burkina !

Oui, merci à la Table Filière Lait du Burkina et à son coordonnateur. A l’occasion de la Journée Mondiale du Lait, ils ont réussi à réunir tous les acteurs de la filière lait : les éleveurs, les transformateurs (notamment les laiteries artisanales qui transforment le lait local), quelques distributeurs, mais aussi des représentants du Ministère des Ressources Animales et du Ministère du Commerce. Ces représentants sont arrivés à l’heure, et surtout, ils sont restés dialoguer avec la salle jusqu’à la fin de la rencontre.

Lire la suite ...