Union BurkinaLait

A lire aussi

Charte de qualité de l'Union Nationale des Mini laiteries et des Producteurs Imprimer Email

Cette charte a été adoptée par les membres de l'Assemblée Constitutive de l'Union Nationale des Mini laiteries et des producteurs de lait local au Burkina. Il s'agit d'une charte de Bonnes pratiques en Production et transformation du Lait local au Burkina. Elle engage donc l'Union et chacun de ses membres.

I - BONNES PRATIQUES EN PRODUCTION LAITIERE

1 - Identification des vaches laitières

Chaque vache laitière est identifiée par un nom, la race, la robe.

2 - Habitat des vaches laitières

- Chaque petit producteur Laitier (PPL) doit aménager un habitat propre pour les vaches laitières (VL).

3 - Alimentation des VL

- Les VL doivent boire de l’eau propre et potable ;

- Les PPL doivent faire des stocks de fourrage selon les règles d’hygiènes en s’appuyant sur leurs organisations ;

- Les PPL doivent faire des stocks de SPAI (sous produits agro industriels) à travers leurs organisations.

4 - Suivi sanitaire et vétérinaire des VL

- Des analyses annuelles doivent être faites pour déceler la tuberculose et la brucellose ;

- Des tests de mammites doivent être faits sur les vaches lactantes tous les deux mois, celles qui seront décelées mammiteuses seront écartées momentanément pour être traitées. Toute fois le provenant de ces vaches ne sera ni consommé ni commercialisé.

- Les PPL doivent respecter le calendrier de vaccination ;

- Les PPL doivent surveiller régulièrement les vaches laitières ;

- Les animaux atteints de tuberculose et de brucellose doivent être systématiquement éliminés ;

- Le suivi sanitaire sera assuré par les directions techniques des ressources animales.

5 - Reproduction des VL

- L’intervalle entre deux mise bas (la naissance de deux veaux successifs chez la même vache) doit être court pour rentabiliser la production laitière ;

- La production du lait doit être en toute saison, les vaches sélectionnées seront bien abreuvées et bien nourries pour donner du lait toute l’année.

6 - Hygiène de la traite

- un lieu de traite doit être isolé et bien aménagé ;

- le trayeur doit être propre pendant la traite et porter des tenues spécifiques propres et adaptées ;

- Les mamelles de l’animal à traire doivent être nettoyées ;

- Le matériel utilisé pendant la traite doit être lavées et désinfectées ;

- L’eau utilisée pendant la traite doit être de bonne qualité ;

- Le lait des vaches atteintes de mammites doit être écarté de la consommation ;

- Les vaches laitières sous antibiotiques sont écartées momentanément. Toute fois le lait sera traire mais ne sera ni consommé ni commercialisé.

7 - Test de lactofermentation du lait cru

Après un test de lactofermentation confirmé positif le PPL accepte que la laiterie procède à des analyses plus approfondies de sa production laitière.

8 - Information, sensibilisation et formation du personnel

Des formateurs choisis se chargeront de proposer un planning de formation qui sera validée par l’Union.

 

 

II- BONNES PRATIQUES EN TRANSFORMATION LAITIERE

1 - Hygiène de la collecte et du transport du lait

- Les collecteurs doivent avoir une tenue spécifique ;

- Faire des tests de contrôle de qualité pendant la collecte du lait (filtration du lait, test à alcool) ;

- Le temps mis pour transporter le lait jusqu’aux mini laiteries ne doit pas excéder 3 heures. (3 h après la traite) ;

- Utiliser des récipients à larges ouvertures permettant un lavage adéquat ;

- Chaque mini laiterie peut proposer une heure limite de réception du lait en fonction des pratiques du milieu.

2 - Réception du lait / contrôle de qualité

- Faire le test visuel du lait (filtration) ;

- Faire un test d’acidité du lait (ébullition du lait, test à l’alcool, test avec acidimètre, test avec ph-mètre, ou encore test avec papier pH) ;

- Faire le test de densité du lait (utilisation du lactodensimètre) ;

- Faire le test des mammites deux fois par mois ;

- Faire le test de la lactofermentation ;

- Enregistrer les résultats des différents tests dans un cahier.

3 - Hygiène du personnel

- Le personnel doit être soumis à des visites médicales annuelles dans des services compétents pour attester de son état de bonne santé (tuberculose, fièvre typhoïde, hépatite B) ;

- Port obligatoire de blouse, bonnet et cache nez, de chaussures du personnel.

- Respecter le lavage fréquent des mains et leur désinfection ;

- Mettre en place un système de lavage des mains adéquat (fut à robinet, lavabo…) ;

- Arrêt momentané du travail pour le personnel malade (pour éviter le risque de contamination par les maladies infectieuses) ;

- adoption de bons gestes et comportements ;

- Le personnel doit observer une bonne hygiène corporelle et vestimentaire ;

- Le personnel doit s’abstenir de fumer, manger, cracher, mâcher, se moucher, bavarder pendant les étapes de la transformation.

4 - Hygiène du local et du matériel

- Le sol doit être facilement lavable et désinfectable ;

- Mise en place d’un programme de nettoyage et de désinfection du local et du matériel ;

- locaux suffisamment aérés, éclairés et en état de propreté irréprochable ;

- Lutte contre les nuisibles au moins une fois par mois ;

- Les détergents ou désinfectants utilisés doivent êtres agréer ;

- Stockage de l’emballage et ingrédients dans un lieu propre et aéré.

5 - Hygiène de la conservation du lait et produits laitiers

- Nettoyage et désinfection du matériel de conservation tous les jours ;

- Matériel de conservation en bon état entre 4°c à 6°c ;

- L’étiquetage doit respecter les indications suivantes :

 Nature du lait (lait local) ;

Ÿ Le volume ;

Ÿ La date de péremption ;

Ÿ Ingrédients ;

Ÿ Conditions de stockage ;

Ÿ Nom commercial et/ou logo ;

Ÿ L’adresse complète et valide.

6 - Mise en place d’une démarche qualité dans chaque mini laiterie

- Identification de personnes ressources pour la mise place de la démarche qualité dans chaque mini laiterie.

7 - Obtention du Label de qualité

Après des contrôles internes réalisés par l’Union s’étendant sur une année complète, la laiterie obtiendra un Label de qualité (certifié par l’Union).

8- Information, sensibilisation et formation du personnel

- des personnes ressources identifiées assureront des formations aux Transformateurs.

Adoption juillet 2007